top of page
Blog Naturopathe

Tous mes articles
Alimentation | Hygiène de vie | Bien-être digestif

  • Julie MATHEUDI

#07 Maladie du foie gras non alcoolique (NASH) ou Stéatose hépatique : régime alimentaire et hygiène de vie.

la maladie du foie gras non alcoolique / stéatose hépatique

Elle touche de plus en plus de personnes dans le monde, et représente un enjeu de santé publique majeur. Je vous propose aujourd'hui de comprendre la maladie du foie gras non alcoolique (NASH) ou Stéatose hépatique : régime alimentaire, hygiène de vie, causes, facteurs de risques… Et quelle est la place de la naturopathie pour vous accompagner ?


🦆 La maladie du foie gras non alcoolique ou Stéatose hépatique, c'est quoi ?

La maladie du foie gras non alcoolique (NASH) ou stéatose hépatique, est une affection qui se caractérise par une accumulation anormale de graisse dans les cellules du foie, sans lien avec une consommation excessive d’alcool. Elle peut entraîner une inflammation, des lésions et une fibrose du foie, pouvant évoluer vers une hépatite ou une cirrhose.


La maladie du foie gras est souvent associée à des facteurs de risque métaboliques, comme le surpoids (IMC > 25), l’obésité avec un tour de taille > 88cm pour les femmes et > 102cm pour les hommes, un taux de glucose à jeun supérieur à 6,1mmol/l ou un diabète, l’hyperlipidémie (triglycérides > 1,7mmol/L & HDL-Cholestérol < 0,5g/L pour les femmes /HDL-Cholestérol <0,4 g/L pour les hommes) ou l’hypertension artérielle.


Quelles sont les causes de la maladie du foie gras non alcoolique ?

La cause exacte de la maladie du foie gras n’est pas encore élucidée, mais il semble qu’elle résulte d’un déséquilibre entre l’apport et l’élimination des graisses par le foie.


Plusieurs facteurs peuvent favoriser ce déséquilibre, comme :

  • Une alimentation trop riche en sucres, en graisses saturées et en sel, qui augmente la production et le stockage des graisses dans le foie.

  • Une résistance à l’insuline, qui est un trouble du métabolisme du sucre, où les cellules ne réagissent plus correctement à l’insuline, l’hormone qui régule le taux de glucose dans le sang. La résistance à l’insuline entraîne une hyperinsulinémie, c’est-à-dire une sécrétion excessive d’insuline par le pancréas, qui stimule la synthèse et le stockage des graisses dans le foie. La résistance à l’insuline peut aussi conduire à une hyperglycémie, c’est-à-dire un taux de glucose trop élevé dans le sang, qui peut provoquer un diabète de type 2.

  • Certains médicaments, qui peuvent avoir des effets indésirables sur le foie ou interférer avec son métabolisme des graisses.

  • D’autres facteurs, comme le stress, la sédentarité, les infections virales, les maladies génétiques ou auto-immunes, etc.


 

Stéatose hépatique : les symptômes.

La maladie du foie gras est souvent asymptomatique, c’est-à-dire qu’elle ne provoque pas de signes cliniques spécifiques. Elle peut être détectée par des examens biologiques, comme une élévation des enzymes hépatiques (transaminases) ou une stéatose hépatique à l’échographie.


Dans certains cas, la stéatose hépatique cause des symptômes généraux, comme de la fatigue, des douleurs abdominales, une perte d’appétit, une perte de poids, un ictère (jaunisse), des démangeaisons, etc.


La maladie du foie gras peut aussi entraîner des complications graves, comme une hépatite, une fibrose qui évoluent chez une personne sur 3 à travers différents degrés, une cirrhose ou un cancer du foie (favorisé par la présence de fibrose), qui peuvent se manifester par une insuffisance hépatique, une hypertension portale, une ascite, des varices œsophagiennes, une encéphalopathie, etc.


 

Stéatose hépatique : des traitements en naturopathie ?

La naturopathie est une approche de santé préventive et complémentaire à la médecine conventionnelle, qui vise à prévenir et conserver un fonctionnement corporel optimal par des mesures hygiéno-diététiques et des actifs naturels, en respectant les capacités de régénération du corps.


Il n’existe pas de traitement spécifique pour la maladie du foie gras non alcoolique (d'ailleurs il n'y a pas de traitements en naturopathie 😉on ne soigne pas les gens, ça c'est le médecin), mais il est possible de prévenir ou de ralentir sa progression en adoptant des mesures hygiéno-diététiques et en traitant les facteurs de risque associés.


Stéatose hépatique et régime alimentaire, comment faire ?

Mes 5 conseils de naturopathe pour prévenir et/ou ralentir la maladie du foie gras non alcoolique :


1.Modifier votre alimentation :

Réduire l’apport en calories, en sucres, en graisses saturées et en sel, et augmenter la consommation de fibres, de protéines et d’antioxydants.


Votre alimentation doit être adaptée à vos besoins, vos goûts et vos habitudes. Il doit être équilibrée, variée et suffisante, sans être trop restrictive ni monotone. En favorisant la perte de poids, si nécessaire, mais de manière progressive et contrôlée, sans provoquer de carences ni de frustrations. Elle doit aussi aider à réguler le taux de sucre dans votre sang, à protéger votre foie des radicaux libres et à réduire l’inflammation.


Évitez les aliments à IG haut, riches en sucres raffinés, en graisses saturées et en additifs, comme les pâtisseries, les viennoiseries, les charcuteries, les plats industriels, les sodas. Ces aliments favorisent la prise de poids, la résistance à l'insuline et la stéatose hépatique.



2. Pratiquer une activité physique régulière :

Permettant de brûler les graisses, d’améliorer la sensibilité à l’insuline de vos cellules et de prévenir les complications cardiovasculaires liées à la maladie du foie gras ou du diabète.


Votre activité physique doit être adaptée à votre niveau et à vos capacités, et doit être pratiquée de manière progressive et régulière, au moins 30 minutes par jour, 5 fois par semaine. Elle doit être choisie en fonction de vos goûts et de vos motivations, et biensur rester une source de plaisir et de bien-être.


3. Arrêter ou une limiter votre consommation d’alcool :

L’alcool est toxique pour le foie et favorise la maladie du foie gras.


4. Avoir un suivi médical régulier :

Qui permet de contrôler l’évolution de la maladie du foie gras non alcoolique, de dépister et de traiter les complications éventuelles, et d’ajuster le traitement en fonction des résultats. Le suivi médical peut inclure des examens biologiques, des échographies, des biopsies, etc.


5. Recourir à un accompagnement complémentaire :

Qui peut être proposée par un naturopathe, avec un accompagnement complémentaire visant à renforcer les capacités de régénération du corps, à soutenir la fonction hépatique et à améliorer votre qualité de vie. Il peut inclure des conseils alimentaires, des plantes ou des huiles essentielles qui stimulent la fonction hépatique et facilitent l'élimination des toxines, des oligo-éléments, des probiotiques, des massages, de la relaxation, etc. Mais aussi comporter une écoute active, si nécessaire, pour aider à gérer votre stress, vos émotions, vos difficultés ou vos changements liés à la maladie du foie gras non alcoolique.


La naturopathie ne doit pas se substituer à un traitement médical, mais le compléter et l’accompagner, en respectant les indications et les contre-indications de chaque méthode.


 

La maladie du foie gras non alcoolique peut avoir des conséquences graves sur votre santé. Mais elle peut être prévenue ou réduite avec un suivi médical régulier et par un accompagnement personnalisé comprenant un régime alimentaire adapté, une activité physique régulière, un arrêt ou une limitation de l’alcool et l’utilisation de techniques et d’actifs naturels. La stéatose hépatique est une maladie qui nécessite une prise de conscience et une implication de votre part en adoptant un mode de vie sain et respectueux de son foie.


➡ On en discute ensemble ?


À bientôt et bonne Vadrouille en Naturo !

Julie


 

📣 "Disclaimer"

Ces informations sur la maladie du foie gras non alcoolique (NASH) sont mentionnées à titre informatif uniquement et ne doivent pas être considérées comme des conseils médicaux, des diagnostics ou des prescriptions et ne remplacent pas les traitements médicamenteux ou la prise en charge médicale. Consulter un professionnel de santé pour toute question relative à votre santé.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Taper sur un ordinateur

Mes meilleurs conseils santé et bien-être tous les 15 jours !

bottom of page